Le Conseil de l’Europe dénonce…

le refoulement « généralisé » des migrants aux frontières dans un rapport publié jeudi 7 avril. Une pratique émaillée de « violence[s] grave[s] et systématique[s] », selon l’organisation qui demande aux États membres de mettre fin à ces « violations des droits humains ».
https://www.infomigrants.net/fr/post/39722/le-conseil-de-leurope-denonce-le-refoulement-generalise-des-migrants-aux-frontieres-europeennes

[…] « Briser le silence : une première étape dans la prise en compte
d’un problème paneuropéen

Les États membres devraient prendre une mesure simple, mais néanmoins cruciale, qui consiste à se prononcer contre les refoulements, tant sur le plan général que lorsque des incidents particuliers sont signalés dans d’autres pays. Par ailleurs, les États membres du Conseil de l’Europe devraient se sommer les uns les autres de respecter des normes communes, y compris lorsqu’ils sont confrontés à des défis tels que la pandémie de covid-19 ou une augmentation du nombre d’arrivées de demandeurs d’asile et de migrants. Malheureusement, même cette simple mesure fait souvent défaut à l’heure actuelle. » […]


Notre pays s’appelle Solidarité

Notre pays construit des ponts pas des murs. D’où que l’on vienne, où que l’on soit né·e, notre pays existe. Il s’appelle Solidarité
Notre pays n’a ni carte, ni limites. Il ne fait pas la guerre si ce n’est au fascisme, au colonialisme, au racisme, à l’injustice et aux inégalités.
Notre pays n’existe pas isolé, atomisé, soumis. Il existe dans tout ce qui relie, regroupe, donne confiance et lutte.
Notre pays est en grand danger. Il doit sortir, se montrer, se lever. Vivre.


Car notre pays brûle. Il s’appelle Avenir.
Car notre pays est étouffé. Il s’appelle Liberté.
Car notre pays se meurt. Il s’appelle Égalité.
Car notre pays est opprimé. Il s’appelle Dignité.
Notre pays est en danger. Nous appelons à la mobilisation générale.
suite sur https://appel.antiracisme-solidarite.org/